Sports Sur le poteau

GUARDIOLA DANS LE CLASH ET LE CRASH

    Souverain absolu en Premier league,et malgré la gifle encaissée contre Liverpool, Manchester City est considéré comme le nouveau temple du football  où on chante les cantiques et les psaumes du tiki-taka du Père Guardiola seigneur créateur du football total. Mais voilà donc que les petits badauds d’un terreau de troisième division anglaise,Wigan, viennent d’evoyer en enfer les apôtres du beau jeu.

     Malgré une possession de 83% de balle et 29 tirs, Manchester City a tourné en rond au point d’avoir des boules dans le crâne. Le cerveau de Fabian Delph a fait des zigzags, et le voilà qui sort un geste d’assassin convulsif. Dans le tunnel des vestiaires, Pep Guardiola se transforme en chef de gang pour aller attaquer Paul Cook, entraîneur de Wigan. Il saute partout tel un lapereau, lance les coups de poings en l’air,tape les murs.

À la fin du match, C’est Aguero qui se transforme en boxeur, balançant un violent coup de poing à un supporter. Comportements exécrables, staff et joueurs nerveux dans un match complètement foireux de piètres footeux, c’est avec la queue entre les jambes que Manchester City sort du huitième de finale de la Fa Cup, comme un club de déambulateurs et de bagarreurs. Et comme le dit un proverbe africain:《 le chien qui va bagarrer sur la cour d’un autre ne rentre chez lui qu’ avec les blessures aux oreilles 》.

J. RÉMY NGONO

Commentaires

Articles Similaires