Sports Sur le poteau

UN CLUB FRANÇAIS A REFUSÉ DE RECRUTER MODRIC, MAHREZ ET NGOLO KANTE

Luka Modric est rentré dans l’histoire en remportant successivement le trophée du meilleur joueur UEFA, meilleur joueur FIFA, et le Ballon d’Or France Football  lundi soir, mettant ainsi  fin à l’interminable règne de l’ère Messi-Ronaldo qui s’étaient partagés le trophée ces dix dernières années. La cérémonie s’est déroulée en France sous le regard envieux des dirigeants des clubs français qui n’ont jamais vu un joueur de leur effectif et du championnat de Ligue 1 soulever ce prestigieux trophée créé par un média français.

Pourtant, ce Luka Modric qui vient de remporter le Ballon d’Or, avait sollicité la ligue 1. Le joueur croate qui a commencé au Dinamo Zagreb avant d’être transféré à Tottenham et d’aller briller de mille feux  définitivement au Real Madrid, aurait pu jouer  à l’OM. En effet, en 2008, alors que le joueur évoluait à Zagreb, José Anigo, directeur sportif du club à l’époque, s’était opposé à la venue de la future star et capitaine de l’équipe nationale de Croatie pour seulement 700 000 euros!

Cette information qui circulait comme une simple plaisanterie a été  confirmée  par El-Hadji Diouf qui a ainsi déclaré sur le plateau de la chaîne  RMC Sport que le Ballon d’Or 2018 était venu faire des tests à l’OM, mais qu’on lui avait dit “de rentrer chez lui”.

En décembre 2015  France Football révélait que le président de l’Olympique de Marseille Vincent Labrune avait recalé  Riyad Mahrez au mercato d’été de 2014. Leicester avait profité pour recruter l’ailier algérien. Résultat: 34 matchs et 17 buts en Premier League cette sa en décembre 2014. Il a été  nommé meilleur joueur de la saison en Premier League par le syndicat des joueurs anglais (PFA) et a remporté le Ballon d’Or africain .Mahrez n’a pas de quoi regretter le parcours de sa carrière qui se poursuit à Manchester City.

Même chose pour N’golo Kanté qui voulait absolument être transféré à l’OM quand il était à  Caen . C’est quand  il est parti s’imposer comme l’un des meilleurs à Leicester, puis à Chelsea, et le poumon de l’équipe de France qu’il y a des regrets que Kanté aurait pu ne jamais quitter la Ligue 1. L’histoire a lieu en 2015. Alors qu’il se propose à  l’OM pour le recruter, Caen réclame 8 millions. Problème, selon Vincent Labrune alors président phocéen, il ne vaut « pas plus que 4, voire 5 millions d’euros ». Maintenant, Kanté vaut plus de 100 millions d’euros.

Même si on aurait proposé Iniesta et Xavi à l’OM, ils n’auraient jamais été recruté. On leur aurait dit qu’il leur manquait des mollets et les bras de forgerons. On préfère un rugbyman tel Mitroglu qui tacle les défenseurs, balance le ballon dans les nuages à 3 mètres des buts vides. La formation française est aussi le reflet de la Ligue 1 où on privilégie le physique. Antoine Griezmann a échoué dans les centres de  formation en France, mais est parti s’imposer en Espagne. Samuel Eto’o a frappé sur toutes les portes en France, et même le Havre l’avait refusé. C’est dire que les encadreurs et les recruteurs français n’ont pas de vision et passent toujours à côté des bons joueurs.

Brest est  allé par hasard récupérer Franck Ribery qui était reparti travailler avec son père comme maçon. Personne n’en  voulait, après avoir été viré de tous les centres de formation. Et c’est lui qui a ramené le club en Ligue 2. Ce n’est qu’à cet instant qu’il a pu intéresser l’OM. Comme le dit un proverbe africain: ” Si tu veux avoir les coqs, il faut nourrir les poussins “.

J. RÉMY NGONO

Commentaires

Articles Similaires

Laisser un commentaire