Accusé levez-vous Afrique Langue serpentine Opinion Politique Sur le poteau

Les dirigeants des francophones font vraiment honte

Les dirigeants des francophones font vraiment honte. Macky SALL est parti présenter une salle d’une vingtaine d’élèves à MACRON. Ayant compris le jeu, très vicieux, MACRON a posé la question depuis combien de temps ils étaient si peu dans une salle de classe. Réponse :《 3 jours seulement 》. Quand MACRON a tourné le dos, il y avait subitement 65 élèves dans la même classe.

Après les climatiseurs que MACRON devait réparer au Burkina, c’est maintenant lui qui promet financé l’éducation en Afrique. Nana Akufo- ADDO, le chef d’ État du Ghana a répliqué :« Nous ne pouvons pas dépendre des autres pour financer l’éducation de nos pays .


Les fonds sont disponibles sur notre continent. Nous en avons en abondance, si nous éliminons la corruption de notre continent, si nous nous organisons pour avoir des arrangements plus prometteurs et plus attractifs pour exploiter nos ressources» .


À qui profitent donc ces ressources africaines? Qui prend l’argent de la vente des matières premières ? Le Président ADDO fustige les dirigeants africains:《cinquante (50) milliards de dollars américains sont envoyés hors de l’Afrique à des fins illicites à travers des nids de corruption et de fuite de capitaux.Imaginez ce que ces fonds auraient pu faire si nous n’étions pas restés inactifs devant cette fuite de capitaux. Nous devons nous organiser pour nous assurer que les richesses du continent soient utilisées pour servir les populations du continent et pas ailleurs. Si nous comblons ce fossé, nous reviendrons à Dakar pour discuter d’Éducation, mais nous ne parlerons plus de financement. Il est pour nous temps de changer d’état d’esprit. Nous avons les capacités en nous pour nous développer et promouvoir l’intérêt de notre continent nous-mêmes».


La preuve, depuis deux semaines, les élèves rwandais étudient déjà la robotique dans des laboratoires qu’on ne trouve même pas encore dans des lycées de la France. Tous les élèves à partir de l’école primaire, ont des ordinateurs montés au Rwanda.


J. REMY NGONO
Le Rwanda avance avec l’éducation, l’Afrique francophone attend la France pour acheter les bancs et payer les salaires des enseignants.

Commentaires

Articles Similaires