Afrique Langue serpentine Politique

L’AMI D’OMAR BONGO, MOHAMED VI, ROI DU MAROC,” MOURRA BIENTÔT”

L’image de Mohamed VI, entrain de dormir en pleine cérémonie de la célébration du centième anniversaire de la fin de la guerre mondiale en France , a fait le tour du monde. Le Président Donald Trump, assis non loin de lui, affichait une mine triste laissant beaucoup d’interrogations. À trois reprises, le roi s’était endormi comme s’il avait avalé des cachets de somnifères en overdose. Le malaise était visible: le roi du Maroc ne se porte pas bien.

Hier jeudi, le quotidien espagnol El-Mundo a carrément titré: ” le roi du Maroc mourra bientôt “. Selon les informations recueillies par le journal , Mohamed VI souffrirait d’une rare maladie identifiée sous le nom scientifique de sarcoïdose qui toucherait  à la fois ses poumons, ses reins, ses yeux, et même son coeur. Cette maladie nécessiterait un traitement à base de cortisone. Conséquences, le roi dormirait très peu la nuit et serait  accablé de fatigue et un mal de poitrine .

Des investigations menées par le journal  en France révèleraient que le roi du Maroc aurait subi une ” ablation par radio-fréquence ” à l’hôpital Ambroise Paré à Paris. Ayant constaté une modification de son rythme cardiaque, le médecin français lui aurait  prescrit le repos. Mais la situation semble se dégrader.

” À 55 ans, il est convaincu qu’il mourra prématurément”, révèle une source diplomatique au journal espagnol. Ainsi, le roi aurait commencé à préparer sa succession, d’où la présence de son fils à toutes les cérémonies officielles. C’est un autre journaliste espagnol, Pedro Canales, qui avait déjà  révélé les problèmes de santé de Mohamed VI en 2008. Après l’intervention chirurgicale, le roi aurait passé sa convalescence  dans son château à Betz en France. Les autorités françaises et son médecin auraient gardé le secret.

Mais d’après les sources introduites dans le  palais royal , “le roi se porte bien et ne se soigne pas en France, mais plutôt en Arabie saoudite ou en Afrique du Sud” . Pas plus de précisions. Cependant, selon les confidences qui nous ont été faites, le sommeil du roi en pleine cérémonie serait lié à son hygiène de vie. “Mohamed VI boit et mange à l’excès”, nous confie une source souvent présente aux soirées gastronomiques arrosées du bon vin. Aurait-il donc trop levé le coude avant de se rendre à la célébration du centenaire ?

Toutefois, d’après nos investigations, le roi du Maroc s’est fait opérer du coeur en France en février dernier. Il s’était d’ailleurs filmé avec les membres de sa famille au chevet de son lit.

La fatigue  de Mohamed VI inquiète en même temps que celle de son ami Ali Bongo Ondimba. Après plus d’un mois de maladie où tout a été verrouillé par la garde dépêchée par le roi du Maroc en Arabie saoudite , “Ali Bongo s’est réveillé et commence à parler. Il a même regardé la télé”, nous jure un membre de la famille. Toutefois, il n’y a aucune photo pour le prouver. Ali Bongo si présent dans les réseaux sociaux, pourrait- il refuser de poster la preuve qu’il est toujours en vie? La seule photo postée par sa femme était un bras. Pourquoi annoncer tantôt qu’il va en Angleterre, puis au Maroc?

Victime d’un AVC à la suite d’un caillot de sang dans son coeur, Ali Bongo est longtemps resté dans une situation critique. Les médecins saoudiens redoutaient que le deuxième caillot qui s’était formé au niveau de son cou ne monte jusqu’au cerveau. Diabétique, Ali Bongo ne pouvait pas recevoir d’anti-coagulants. Mohamed VI s’est rendu à trois reprises à son chevet en Arabie saoudite sans pouvoir lui parler. Maintenant que le chef d’État gabonais est jugé ” transportable ” , son épouse a programmé  qu’il aille poursuivre ses soins en Angleterre. Mais Mohamed VI a appelé cette dernière pour que ” son frère et ami ” aille plutôt suivre son protocole  dans son  royaume. Mais jusque-là, rien ne prouve qu’il est toujours vivant. Et pourquoi Ali Bongo n’a-t-il pas signé le document pour déléguer le pouvoir comme l’exige la loi?

Pour bon nombre d’observateurs, le régime au Gabon est entrain de jouer à la montre et veut manipuler l’opinion avec l’aide de Mohamed VI.  En fait, une forte amitié lie le roi Mohammed VI au président gabonais Ali Bongo Ondimba depuis de nombreuses années. Dans les années 80, le prince héritier Mohammed VI, était déjà ami d’Ali Bongo. Ils passaient même les vacances ensemble, soit au Gabon, soit au Maroc. C’est une amitié qui s’est transmise de père en fils, puisque Omar Bongo, père de l’actuel président gabonais était également l’ami du défunt roi Hassan II.

Depuis que les deux enfants ont succédé à leur père, ils ont consolidé leur amitié. Mohamed VI vient passer ses vacances  au Gabon avec son avion qui reste à l’aéroport durant plus d’un mois. Comme des gosses, les deux dirigeants vont s’amuser à jouer au ballon.

Après sa dernière élection contestée par Jean Ping, Ali Bongo s’est retrouvé dans une situation intenable avec les caisses de l’État complètement vides. C’est Mohamed VI qui lui est venu en aide en payant les salaires des fonctionnaires durant trois mois. Ali Bongo est  toujours invité par le souverain à prendre part aux différentes festivités au Maroc. Il y a environ trois mois, Mohamed VI et Ali Bongo se baladaient pieds nus, en forme comme des lapins au palais présidentiel du Gabon. Les voilà accusant en même temps  un état de fatigue qui inquiète.  Destins liés.

Enquête de J. RÉMY NGONO avec La Rédaction.

Commentaires

Articles Similaires