Honte aux chefs d’État africains ! Mais où diable sont passés les chefs d’État africains!!! Savent – ils seulement, que ce qui arrive au président Laurent Gbagbo, est susceptible de leur arriver un jour à eux ? Les présidents africains, ou ce qui en tient lieu , sont des lâches, et des sous -hommes sans […]Continuer la lecture
La CPI est vraiment devenue la Comédie Pénale Internationale, sauf qu’elle ne fait plus rire. Alors qu’elle a blanchi Laurent Gbagbo et Blé Goudé en les déclarant ” acquittés “, elle va continuer à bloquer ces derniers en prison pour permettre à la procureure de trouver des arguments jusqu’au 23 janvier. Puis, une nouvelle audience […]Continuer la lecture
C’était donc ça ! Tout se tient finalement, dans cette espèce d’imbroglio, que dis-je, de mascarade judiciaire ! Alors, explication de texte : la procureure, où ce qui en tient lieu, ou plus exactement la négresse de service , la gambienne Fatou Bensouda , qui sert de caution à cette forfaiture, a reçu de la […]Continuer la lecture
Les juges de la CPI viennent de rejeter ce mercredi la demande du procureur de maintenir l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo en détention, après avoir annoncé mardi son acquittement pour crimes contre l’humanité. “A la majorité, la chambre (…) rejette la requête présentée par le procureur de maintenir M. Gbagbo et M. Blé Goudé (ex-chef […]Continuer la lecture
Ça sent le grand bouleversement et le changement en Côte d’Ivoire après la demande de la libération immédiate de l’ex chef d’État Laurent Gbagbo par les juges de la CPI. Les rues ont été envahies de monde. Les hommes politiques annoncent des couleurs. “La libération de Laurent GBAGBO est une bonne chose pour la paix […]Continuer la lecture
Ça fait 8 ans maintenant qu’on espère et attend la  libération du Président Laurent Gbagbo. Ça avait commencé le 5 décembre 2011 à la Haye, et ça se termine , ce mardi 15 janvier 2019. La décision est enfin tombée à 11 h 15 ! La Cour pénale internationale (CPI) a “fait droit aux demandes […]Continuer la lecture
Si la Cour pénale internationale ne veut pas apparaître comme l’instrument des grandes puissances, son mode de fonctionnement doit lui permettre de mettre fin aux procédures engagées contre des criminels fabriqués, qui lui sont déférés uniquement au nom des intérêts géopolitiques. Les juges de la Cour pénale internationale (Cpi) ont autorisé le président Laurent Gbagbo […]Continuer la lecture
Je ne vous déclinerai pas mon identité, juste un pseudo et vous savez pourquoi. Mais le plus important est ce qui va suivre. Les Africains, particulièrement les Ivoiriens puis les Libyens ignorent le fond de leurs malheurs. Oui ce qu’ils subissent ne date pas de maintenant comme vous vous en doutez. Ceux qui ont tiré […]Continuer la lecture