Accusé levez-vous Sports

L’UEFA DONNE CARTON ROUGE À BUFFON

Joël Quiniou, grand arbitre français ayant officié lors des coupes de monde au Mexique, États-Unis, a été clair sur les antennes de RMC:《 la faute sur Vasquez est réelle. On ne peut pas dire que le Madrilène en a rajouté. On voit Benatia le bousculer. L’arbitre a pris ses responsabilités. L’arbitre italien  Pierluigi Collina, reconnu comme meilleur arbitre de l’histoire, et actuellement responsable de l’arbitrage à l’UEFA, tranche qu’il y avait bien penalty, que ce soit en direct ou après Le visionnage vidéo.

Pour Buffon, non seulement l’arbitre ne doit pas siffler penalty, mais il l’a insulté et continue à l’insulter devant tous les micros et caméras: 《 cet arbitre a la poubelle à la place du coeur 》. Un comportement indigne qui risque de lui valoir une autre lourde sanction et une deuxième sortie par la petite porte après l’élimination de son pays en coupe du monde. Malgré l’intervention de son ancien coéquipier de la sélection et de la Juventus Andrea Pirlo qui a déclaré: 《 le penalty en faveur du Real Madrid peut se siffler》, Buffon continue à insulter l’arbitre comme si c’était la première fois qu’un penalty était sifflé contre une équipe.  Pourtant, c’est bien un gardien de but comme lui, qui est l’inventeur du penalty. Willian Mc Crum, gardien de but de Milford Everton FC, énervé de voir les défenseurs utiliser les mains pour ralentir les courses ou déséquilibrer les attaquants dans les 16 mètres de la surface de réparation, avait proposé à la FIFA de sanctionner ces fautes par le penalty. Après de longs débats, la FIFA adopta le penalty dans les règles du jeu Le 2 juin 1891.

Toute faute commise par l’adversaire dans la surface de réparation est sanctionnée d’un penalty. Il s’agit:
1-crock en jambe
2-tacle sur l’adversaire sans toucher le ballon
3-charge avec appui ou faire une faute de la main pour déséquilibrer l’adversaire
4-cracher sur un adversaire
5-faire un geste oral de provocation déplacé perturbant l’action de jeu.
6-tirer le short ou le maillot de l’adversaire.
7-faire obstruction en freinant la course de l’adversaire en le déséquilibrant.
8-jouer le ballon de la main
9-pousser un adversaire de la main
10-marcher dangereusement et volontairement sur un adversaire

Sur le cas Vasquez, on note:
1- une charge de Benatia
2-le défenseur utilise bien   la main pour pousser Vasquez  avant d’intervenir avec le pied rentrant.
3-son geste du pied touchele ballon mais aussi le haut du thorax ventre de Vasquez. D’où sa chute. Et donc, penalty.

Aucun arbitre de notoriété internationale ne doute de ce penalty. Mais c’est Buffon habitué aux penaltys fictifs accordés à son club qui détient le record en Italie , et les spécialistes des quartiers qui n’ont jamais lu les règles du jeu, qui sont maintenant devenus les juges pour condamner un juge d’avoir appliqué une loi de la FIFA. Comme le dit un proverbe africain: 《 un mouton ne juge pas la nage d’un poisson qui vit dans l’eau》.

J. RÉMY NGONO

Commentaires

Articles Similaires