Accusé levez-vous Afrique Opinion

 

J’ai fini par me rendre compte que notre incapacité à nous entendre serait congénitale. A part quelques dinausores politiques qui résistent encore contre le temps, une bonne partie des négociateurs au 02 février étaient jeunes, très jeunes pendant la Conférence Nationale dite souveraine de 1991.
Comment se fait-il que cette nouvelle génération ait  aussi du mal à sortir du piège munichois ?
La thérapie du mal togolais par le dialogue n’est-elle pas la bonne ?
Les médicaments administrés pour guérir le mal togolais même avec le concours des médecins étrangers permettent juste de donner espoir aux enfants du malade.
Le diagnostic est mal posé.
Pourquoi les médecins proposeraient – ils du placebo au malade qu’est le Togo ?

Si ce 27e dialogue échoue, il n’ y aura plus d’autres remèdes que de procéder à l’euthanasie systématique de ce malade qui fatigue tout le monde depuis plus de 25 ans. Ceux qui refusent de respecter la vraie ordonnance médicale pour se contenter du placebo seront responsables de la mort de ce pays.
C’est vrai, sans une vraie thérapie, le Togo court le risque d’être abandonné à lui même.
Le cancer qui ronge lentement le Togo et les démons qui le hantent seront bien identifiés au terme de ce dialogue.
Pour éviter, l’euthanasie, il n’y a pas d’autres solutions que d’anéantir une à une les cellules cancérigènes qui se cachent aussi bien dans le parti au pouvoir que dans l’opposition.
Mgr Kpodzro a dénoncé l’existence des démons qui protègent la longévité au pouvoir du système RPT-Unir mais il a oublié d’évoquer les autres démons qui transforment certains membres de l’opposition depuis des années à des zombies. Ces zombies exécutent des actes mécaniques préférant le pourrissement de la situation pour être au soleil.

L’échec de ce 27è dialogue marquera sans doute, le début d’une violence sans précédent car les attentes placées en ce dialogue par le peuple togolais sont grandes.
Une chose est sûr, l’histoire nous le rappel aussi 《on ne peut tromper tout le temps tout un peuple》.
Le pouvoir et l’opposition doivent le comprendre.
Leurs agendas cachés qu’ils refusent d’abandonner, leurs manœuvres de duplicité et de diversion, les roublardises, leur capacité de nuisance sur la concorde nationale et leur complémentarité réciproque à maintenir tout un pays, tout un peuple dans un état d’engourdissement sont désormais connus.

Citoyen d’État B. Keenbath

Commentaires

Articles Similaires