Afrique Sports Sur le poteau

LA CAF MENT: LE CONGO N’EST PAS CANDIDAT POUR ORGANISER LA CAN 2019

La CAF ne que s’embourber dans des déclarations mensongères qui la discréditent. Après le ministre des Sports et les dirigeants de la Fédération Ivoirienne de Football qui ont démenti avoir été approchés pour le décalage de la CAN, c’est maintenant le ministre des Sports du Congo Brazzaville qui botte en touche la prétendue candidature de l’organisation de la CAN 2019 annoncée par le vice-président de la CAF dans son pays.

En effet, vendredi , invité de l’émission Café des Sports dans le studio de RFI, Constant Omari avait affirmé que la CAF avait déjà reçu la candidature du Congo Brazzaville pour l’organisation de la CAN retirée au Cameroun.  Par la voix de son ministre des Sports, le Congo-Brazzaville a annoncé  dimanche qu’il n’était pas candidat à l’organisation de la CAN 2019.

« Nous sommes à six mois de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations et il ne sera pas possible pour nous de l’organiser avec honneur et dignité. C’est plutôt le contraire, le Congo-Brazzaville ne sera pas candidat. Cela ne sera pas possible », a expliqué sur RFI le ministre des Sports du pays, Hugues Ngouélondélé.

« La crise est mondiale et nous avons d’autres priorités que d’organiser la CAN pour le moment », a ajouté Ngouélondélé. La CAF doit trouver un autre pays organisateur avant la fin de l’année.

Cette déclaration est une gifle à la Confédération Africaine de Football dont la communication créée de plus en plus de la confusion dans les esprits et met en lumière l’improvisation, la manipulation, et l’amateurisme. Constant Omari avait bien affirmé que le Congo-Brazzaville avait écrit à la CAF. Où est donc ce courrier? Il avait ajouté que le secrétaire général adjoint Anthony Baffoe avait reçu une deuxième candidature, mais on ne sait toujours pas de quel pays il s’agit. Les dirigeants de la CAF balancent donc des informations sans preuves concrètes. Inquiétant!

La Rédaction

 

Commentaires

Articles Similaires