Le Cameroun n’est donc pas le pays organisateur de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 et n’entend pas faire un recours comme l’a annoncé Paul Biya lors de son message adressé à la nation le 31 décembre 2018.  Ce sera l’Egypte de Mohamed Salah qui remplace  le pays de Samuel Eto’o, le Cameroun, dessaisi le 30 […]Continuer la lecture
Décidément Ahmad Ahmad tourne Paul Biya en bourrique. Reçu au palais présidentiel le 2 octobre 2018 à cinq jours de l’élection, le président de la CAF avait laissé entendre que c’est le Cameroun qui détenait toutes les clés en main pour organiser la CAN 2019. ” La CAF est là pour accompagner le Cameroun ” […]Continuer la lecture
Monsieur BIYA : Démission. Aujourd’hui nous en sommes arrivés à nous demander si nous pouvons encore faire confiance aux membres d’un Parlement, (députés et sénateurs réunis), représentants d’un peuple dont ils font la preuve qu’ils ont lamentablement renoncé à assurer la défense de ses intérêts. La Coupe d’Afrique des Nations devait initialement se jouer au […]Continuer la lecture
La CAF ne que s’embourber dans des déclarations mensongères qui la discréditent. Après le ministre des Sports et les dirigeants de la Fédération Ivoirienne de Football qui ont démenti avoir été approchés pour le décalage de la CAN, c’est maintenant le ministre des Sports du Congo Brazzaville qui botte en touche la prétendue candidature de […]Continuer la lecture