Sports Sur le poteau

CHAMPION DU MONDE DES PÉNALTYS

《 Il y avait faute sur Varane. La vérité, j’ai été surpris que j’ai pu continuer cette action, mais c’était un beau match. Les Clásicos sont joués avec ces détails》, a avoué Suarez à la fin de ce clasico où la décision de l’arbitre de ne pas siffler penalty contre Barça sur une grosse faute sur Marcelo  alors qu’il était bien placé, ne relève pas d’une erreur, mais d’une volonté manifeste d’aider le club catalan qui semble vacciné et immunisé contre les penaltys . Et ça relance un ancien débat qui dure depuis bientôt quatre saisons.

Le 21 septembre 2017, Sergio Ramos déclare: 《 celà ne me surprend pas qu’on ne nous accorde pas de penaltys, tandis qu’au Barça, si》. Effectivement, depuis le début de la saison 2015-2016, Barça n’avait qu’un seul penalty en février 2016 contre Celta Vigo. Un seul penalty en 81 matchs de Liga! Jamais on n’avait eu un tel record dans tous les championnats européens. Pendant le même intervalle de temps, les Catalans avaient bénéficié  30 penaltys sifflés , mais faisaient croire que  les arbitres étaient influencés par le président madrilène. Cette saison- là, le Real Madrid n’avait obtenu que 17 penaltys en sa faveur, et 11 en sa défaveur. Qu’importe! De même , les Blaugrana avaient joué 21 matchs en supériorité numérique grâce aux cartons rouges infligés à leurs adversaires, tandis que Real Madrid avait bénéficié de 12 cartons rouges d’adversaires, mais avait aussi été sanctionné de 7 cartons rouges.

 

FC Barcelone détenait déjà un record depuis la saison 1971-1972, quand il avait aligné 28 matchs de Liga sans concéder le moindre penalty. Après le penalty concédé contre Celta Vigo en février 2016, il a fallu attendre mars 2018 pour qu’un arbitre ose siffler un penalty au Camp Nou contre Barça lors du match contre Las Palmas. Deux ans et un mois, sans concéder un penalty! Historique!

 

Depuis janvier 2018, Barça a réussi à garder son invincibilité en Liga grâce aux erreurs flagrantes d’arbitrage, des fautes de mains dans sa surface de réparation, voire des buts inscrits de la main. Contre Alavès, le but de Suarez  survient grâce à la déviation de la main de Piqué.  Ensuite Um Titi attrape la balle d’une main volontaire en pleine surface. Au moment où lui-même met les mains sur la tête sachant qu’il y a penalty contre son équipe , l’arbitre Villanueva lui fait signe de continuer à jouer. Quand Martino est au sifflet, Piqué et les joueurs Catalans vont taper sa main comme leur coéquipier, assurés qu’ils ne seront jamais sanctionnés d’un penalty, mais qu’il leur suffit de tomber pour en obtenir un pour cadeau. Malgré tout, ce sont les Catalans dont le club est celui qui obtient le plus de penaltys au monde sans en concéder , qui surnomment Ronaldo ‘ Penaldo’. Comme le dit un proverbe africain: 《 quand un chien se met à aboyer dans le vide, tous les autres l’imitent sans vérifier 》.

J. RÉMY NGONO

Commentaires

Articles Similaires