Sports Sur le poteau

CARTON VERT AUX MAINS DE DIEUX

La qualification du Real Madrid a tourné sur la prestation de l’arbitre  Çakir et son assistant qui n’ont pas accordé le penalty au Bayern Munich sur la main de Marcelo.  Rapidement, les réseaux sociaux se sont enflammés contre l’arbitre, le qualifiant de vendu et de corrompu. Vidal, absent, a failli casser son téléviseur et a explosé de rage sur son compte, tout comme Boateng qui s’est mis à sauter et à  tacler ses chaises, oubliant qu’il était blessé. Marcelo lui-même s’est arrêté devant les médias et a avoué en toute sincérité : 《 Il me touche à la main, mais je ne parle pas des arbitres. Nombreuses sont les fois où ils ont fauté contre nous et je ne parlerai pas maintenant. C’est tout. C’est difficile car il y a beaucoup de joueurs devant, mais si je dis que le ballon ne me touche pas à la main je serais un menteur》.

Conclusion de la meute: la qualification du Real Madrid a été obtenue grâce à la main de Marcelo et non les quatre buts inscrits par les Madrilènes qui n’ont pourtant plus obtenu de penalty. Personne ne s’est attardé sur le premier but de Benzema qui intervient après une longue séance de possession de 76 secondes, 28 passes avec la participation de tous les joueurs. Non, Real est un club de corruption qui ne sait pas jouer au ballon avec les pieds, mais vole la qualification à main armée! Voilà donc que le lendemain, c’est Liverpool qui se retrouve contre AS Roma. Le défenseur anglais Alexander Arnold fait stopper la balle dans sa surface avec une main clairement décollée. L’arbitre ne siffle pas penalty. Mais à la 93ème minute, le même arbitre accorde un penalty à AS Roma suite à une main de Klavan. Naingolan le transforme et relance la ROMATADA . Que dit-on de l’arbitre Damir Skomina qui a commis trop d’erreurs? Rien. Quand c’est le Real Madrid qui obtient un penalty contre la Juventus à 5 secondes de la fin du match, on accuse l’arbitre qu’il ne devait pas siffler parce que le match allait  se poursuivre jusqu’à la prolongation. Bon, passons.

Olympique de Marseille va jouer la finale de la ligue Europa grâce aux erreurs d’arbitrage et surtout le premier but de Florian Thauvin inscrit de la main et un penalty refusé à Stefan Lainer qui avait été déséquilibré par Sanson en pleine surface marseillaise  au match aller. Et au match retour, c’était carrément le handball. Même les attaquants comme Germain ne savaient jouer qu’avec les mains pour attraper les adversaires lancés en contre-attaque. Et le but de qualification de Marseille est survenu à la 116 ème minute suite à un corner inexistant qui a été accordé à Payet, et qui a permis à Rolando de marquer. Pourquoi ne fait-on pas les procès sur les mains et les arbitres pro- marseillais? C’est bon, dansons.

Suarez a sauvé l’Uruguay contre le Ghana en quart de finale de la coupe du monde en Afrique du Sud en se transformant en gardien de but pour stopper le ballon sur la ligne. Maradona est entré dans l’histoire grâce au but inscrit de la main contre l’Angleterre en coupe du monde. Tous ces deux joueurs ont été récupérés comme des saints au FC Barcelone. Ils sont considérés comme des héros grâce à ” la main de Dieu”. C’est bon, canonisation.  Mais ce n’est que la main de Marcelo qui est jugée en France et en Catalogne comme ” la  main de l’arbitre “. C’est le démon, crucifixion.

Si Real Madrid  a remporté 12 Ligues des champions , ce n’était pas grâce aux mains des arbitres et de Marcelo, mais c’est le choix de la main de Dieu qui règne dans le haut des cieux, et qui a béni La Maison Blanche. Comme le dit un proverbe africain: 《 la main de Dieu donne tout et ouvre toujours une fenêtre pour le destin》.

J. RÉMY NGONO

 

Commentaires

Articles Similaires