Afrique Culture Europe Sports

CARTON VERT À AUBAMEYANG POUR L’ EMBARQUEMENT DANS ARSENAL TITANIC

CARTON VERT À AUBAMEYANG POUR L’ EMBARQUEMENT DANS ARSENAL TITANIC

Au dernier jour du mercato, ARSENAL annonce le recrutement de l’international gabonais Pierre-Emerick AUBAMEYANG le 31 janvier 2018. Mystère jusqu’aux entrailles pour le coût de la transaction dont on imagine entre 60 et 63 millions d’euros. Une chose est sûre, AUBAMEYANG devient le joueur le plus cher de l’histoire du club londonien. Autrement dit, tout est beau.

Au temps de sa splendeur où ARSENAL jouait les premiers plans en Premier League et avait aligné 19 participations en Ligue des champions, on aurait tout donné pour qu’on soit sur le banc de WENGER. Mais à la veille du transfert d’ AUBAMEYANG, ARSENUL se faisait laminer par le dernier du championnat SWANSEA 1-3 , le même SWANSEA qu’ ARSENAL était allé écraser la saison dernière sur ses propres installations 4-0 avec Alexis SANCHEZ en feu totalisant 17 buts et 12 passes décisives en milieu de saison . Comme Olivier GIROUD et Alexandre LACAZETTE qu’il vient de recruter, tous les attaquants d’ ARSENAL s’éteignent comme des bougies et finissent dans l’opération sauve-qui-peut.


Avec ses 141 buts inscrits en 213 matchs sous les couleurs de DORTMUND, AUBAMEYANG, vainqueur du soulier d’or de la Bundesliga devant LEWANDOWSKI,atterit dans une équipe de second choix, de seconde zone, 6 ème de Premier League, à 6 points du 4 ème, qui se débrouille en Europa Ligue dont elle n’est même pas sûre de se qualifier la saison prochaine.


AUBAMEYANG arrive dans une équipe meurtrie, désemparée, désorganisée, poussée dans les abîmes par un papy à la mentalité des dirigeants africains qui s’accrochent au pouvoir jusqu’à la mort avec leur pays. On aura beau recruter AUBAMEYANG, RONALDO, MESSI, PELÉ, MARADONA pour offrir à Arsène LOOSER, aucune étoile, aucun astre ne brillera et ne remportera une Ligue des champions sous le ciel ténébreux de son règne. Comme le dit un proverbe africain : 《 quand le berger est un aveugle, il conduit les moutons dans le ravin 》.
J. RÉMY NGONO

Déjà dans les cabines avec les techniciens qui s’activent pour la réalisation et la mise en onde du CAFÉ DES SPORTS DU VENDREDI SUR RFI. À ma gauche , le géant et célèbre Guillaume PLOQUIN. J’attends vos cartons.

Commentaires

Articles Similaires