Sports Sur le poteau

ASENAL ASSÈNE À ARSÈNE WENGER UN CARTON ROUGE ET LE DÉGAGE

Arsène Wenger à Arsenal, la sortie par le trou de souris, c’est par ici! Merci de ne pas applaudir ou sourire de la séquence de séparation sans préavis . 22 ans de mariage avec des échecs cinglants, des flopées de buts encaissés, des sifflets mémorables et des banderoles des supporters, ont fini par empoisonner le l’union entre Wenger et Arsenal, et ont entraîné le divorce précipité ce matin. Le communiqué a été publié sur les bancs par les dirigeants, laissant juste le temps à Wenger de ramasser toutes ses affaires pour quitter le foyer :《Arsène dirigera l’équipe jusqu’à la fin de la saison et fera annonce aussi rapidement que possible 》.

Toutes les belles promesses de fidélité et d’amour à l’infini lors du renouvellement du contrat avec les bouteilles de champagnes et un bouquet de roses le 31 mai 2017 jusqu’en juin 2019 se sont évanouies en pleine nuit du 19 avril 2018. Tous les grands projets utopiques de remporter la Premier league et la Ligue des champions sont ensevelis. Plus les années avançaient, plus ça allait de mal en pis. Plus d’énergie, plus de vie, maintenu comme un malade en agonie par une perfusion, Arsène  a pourri avec Arsenal.

Tout avait bien commencé avec trois titres de Premier league en 6 ans ( 1998, 2004 et 2006) et une finale de Ligue des champions en 2006. Et depuis, plus rien. Certes Arsenal se qualifiait en ligue des champions depuis 20 ans, mais il n’a pu passer le cap des huitièmes de finale que 6 fois. Il se faisait  ridiculiser à chaque fois par le Barça ou le Bayern, ce dernier  qui lui a infligé 5-1 le 3 novembre 2015, 5-1 le 15 février 2017, ainsi de suite. Même Dinamo Zaghreb, Olympiakos, Monaco sont allés battre Arsenal à domicile. Se qualifier pour aller jouer les figurants en Ligue des champions, Wenger n’y arrive plus depuis deux saisons, alors que les Pelligrini, Mancini, Ranieri, sont venus et sont repartis avec le trophée de champion d’Angleterre. Mourinho s’en va, revient et devient champion, tout comme Guardiola qui, à peine  arrivé , vient laminer le vieux père Wenger   avec 6 buts infligés aux fesses en 3 jours d’écart.

Le 28 août 2011, après avoir été humilié 2-8 par Sir Alex Ferguson, Arsène Wenger avait prétexté que son équipe était trop jeune avec une moyenne d’âge de 23 ans. Il s’est mis à recruter des vieux joueurs dont Cech. Il a empilé des joueurs expérimentés comme Ozil, Mkhitarian, Ramsey, Xhaka, Aubameyang, mais ce sont les bébés de Brighton, Bournemouth qui tabassent encore Arsenal.

Arigo Sachi a changé de club pour aller révolutionner le football dans les années 80 à Milan. Capello, Heynkes, Ancelotti, et même Cruyff ont  changé de clubs et ont fait ses preuves ailleurs. Tous les grands entraîneurs européens ont déjà remporté une ligue des champions. Mais Wenger avec des centaines de millions d’euros dépensés chaque année, ne calcule que  la Ligue Europa ou la coupe inter-quartiers à la fin de sa carrière . Comme le dit un proverbe africain: 《 quand le chasseur est nul, il se contente  des champignons 》.

J. RÉMY NGONO

 

Commentaires

Articles Similaires