Afrique France Sports

APRÈS MBAPPE, NICOLAS BATUM ENVOIE LES AFRICAINS SE BALADER

Depuis l’éclosion de Kylian Mbappé et de Um Titi, les Camerounais brandissent les origines des deux internationaux français comme étant leurs compatriotes. Après la sortie de Kylian Mbappé sur la chaîne Bein Sports  affirmant qu’il restait attaché à ses origines algériennes de sa mère, la communauté camerounaise a bondi pour le traiter de ” traître “, lui qui pourtant est né, a grandi en France.

Depuis la victoire de l’équipe de France en coupe du monde, c’est chaque pays africain qui revendique l’apport de son ressortissant dans les Bleus. L’équipe de France a même été rebaptisée sélection de l’Union Africaine.  Mais, à dire vrai, ces joueurs auraient-ils pu devenir champions du monde s’ils restaient dans leur pays d’origine? On en doute.  Les sportifs africains ayant  tourné le dos à leur pays d’origine pour faire carrière dans leur pays d’acceuil, ont des carrières fulgurantes. C’est le cas de la star du basket  Batum, devenue le sportif français le mieux payé au monde en 2017 avec un salaire de 108 millions d’euros sur 5 ans.

Nicolas Batum est né le 14 décembre 1988 à Lisieux, en France. D’origine camerounaise, il fait du basket-ball sa passion et débute sa carrière   au poste d’arrière dans le club de Pont l’Évêque, l’USPLB, en benjamins. Puis il part au Caen Basket Calvados puis au Mans, sous la houlette de Philippe Desnos. Il est champion d’Europe cadets en 2004 et champion d’Europe juniors en 2006 avec l’équipe de France. En juillet 2007, il remporte la médaille de bronze avec l’équipe de France junior à moins de 19 ans lors du mondial organisé en Serbie. À l’été 2009, il est retenu en équipe de France seniors par Vincent Collet, qui l’avait déjà entraîné au Mans. C’est donc grâce à l’encadrement dont il a bénéficié en France, qu’il est devenu superstar, presque la même réussite qu’est entrain de connaître Kylian Mbappé.

Très remonté par la récupération de certains africains, Nicolas Batum a fait une sortie fulgurante sur les réseaux sociaux pour mettre les choses au clair. 《 Les gens qui disent ” bravo Africa pour la victoire ” allez tous bien vous faire foutre! Je porte fièrement le maillot bleu avec ” France” écrit en gros. J’ai gagné des trophées et des médailles avec l’équipe de France depuis que j’ai 15 ans, je chante la Marseillaise, je crie haut et fort que je suis Français quand je joue aux USA》, rappelle la star du basket mondialement connue et reconnue.

Et pour les Camerounais qui ne font que revendiquer que le grand-père, le père et Kylian Mbappé et tous les sportifs d’origine camerounaise  doivent reconnaissance au Cameroun, Nicolas Batum réplique: 《 Oui, j’ai un père et un nom camerounais, mais nous tous on se bat et on joue pour la France car nous sommes nés ici, avons grandi ici, avons appris notre sport en France, avons la fierté d’avoir la nationalité française. On gagne pour la France, pour les jeunes Français qui nous regardent et aspirent à faire de même et porter haut les couleurs de la France. Soyons fiers de ça. Vive la République et vive la France!》

Effectivement, la coupe du monde restera en France et non au Cameroun, en Guinée, au Mali, etc. Ne dit-on pas que c’est qui élève la vache qu’appartiennent les veaux?

Commentaires

Articles Similaires