La réélection d’Angela Merkel pour la quatrième fois au poste de chancelière agite hystériquement le microcosme des dictateurs africains et leurs supporters qui disent maintenant à gorge déployée: 《 si c’était en Afrique, on allait dire que  l’ Allemagne est une dictature》. Au lieu de prendre des raccourcis au demeurant virtuels, il faut donc faire […]Continuer la lecture