Monde Sports

LES BLEUS DÉTRUISENT LE MUR URUGUAYEN AVEC DEUX COUPS DE CANON

Il a fallu attendre 500 minutes pour voir la France marquer son premier but contre l’Uruguay après 5 matchs et demi depuis 2002. Il a fallu attendre 40 minutes pour voir le premier tir cadré de la France qui est converti d’un coup de tête de Raphaël Varane suite à un coup franc de Griezmann. La France débloque le match et rentre dans les vestiaires avec un avantage d’un but. Les Uruguayens sont dos au mur et doivent attaquer à la deuxième mi-temps. Un scénario qu’ils n’aiment pas.

Comment le faire lorsque le meilleur buteur de sélection Cavani  qui a claqué 10 buts en 15 matchs lors des éliminatoires et qui a inscrit un doublé en huitième de finale contre le Portugal est blessé et scotché au banc? Oscar Tabarez a fait appel à Cristian Stuani qui n’a inscrit que 5 buts en 45 sélections. Cependant, l’Uruguay s’est bien procuré des occasions nettes de buts par Caceres  annihilées par deux arrêts de Lloris aux 36 ème et 43 ème minutes.

Si Lloris est dans un grand jour, c’est tout le contraire du gardien expérimenté Muslera de plus de 100 sélections qui, après un mauvais contrôle qui a failli profiter à Griezmann, se troue complètement sur une frappe des 27 mètres du même attaquants français à la 60 ème minute. La France fait le break. L’Uruguay qui n’avait encaissé qu’un but depuis le début de la compétition, prend 2 buts en 60 minutes de jeu devant les Bleus.

Même en faisant entrer en jeu les attaquants Maximiliamo Gomez, Giorgian De Arrescaeta et le milieu offensif Cristian Rodriguez, les Uruayens ne parviennent pas à mettre en difficulté les Bleus malgré un Um Titi boitillant avec un genou souffrant et perdant les ballons. En supériorité numérique au milieu de terrain et bien plus tranchants en contres et plus efficaces.

Avec 10 tirs, c’est la France qui mène 2 -0 , alors que l’Uruguay a tiré 12 fois. Didier Deschamps blinde l’entre-jeu en faisant entrer Nzonzi pour gérer les 10 dernières minutes. Suarez aura couru dans le vide, sans connexion et orphelin de Cavani. L’Uruguay sans son meilleur joueur et leader Cavani, manque d’imagination. Comme le dit un proverbe africain: 《 un éléphant qui perd une seule jambe ne peut plus courir 》.

J. RÉMY NGONO

 

Commentaires

Articles Similaires