France Sports

COQS DÉPLUMÉS DE FRANCE

L’Argentine, sans Lionel Messi ni Aguero, a bouffé Buffon à la sauce italienne de la vieille dame 2-0. Un très bon collectif avec Di Maria, Banega en feu. Il a fallu attendre la 48 ème minute pour que l’Italie ayant pourtant dans ses rangs Insigne et Imobile( meilleur buteur du championnat italien avec 24 buts), se procure de son premier tir. Sans Messi, l’Argentine a montré un visage positif d’un collectif.

Pendant ce temps, les Bleus, au grand complet avec les stars à un milliard, se font déplumer par des Colombiens déchaînés à la deuxième mi-temps comme s’ils avaient fumé un joint dans les vestiaires. Encaisser trois buts après avoir mené 2-0 est non seulement un aveu de faiblesse, mais une défaillance professionnelle d’une équipe surcotée et un sélectionneur tactiquement limité.

Lucas Digne, indigne de figurer même sur la liste des remplaçants. Griezmann, insignifiant, décevant, néant. Mbappé, bébé cérélac sans tranchant, ni dent. Um Titi devenu Um Toto qui provoque une faute absurde qui offre le penalty et la victoire à la Colombie. Varane, transformé en va-rien. Et avec ce fagot d’Hugo avec des bras en prothèses de bois, on ne voit pas par quel miracle cette équipe de France rapidement classée parmi les favoris, peut traverser les quarts de finale de la coupe du monde en Russie.

Et le pire, c’est ce sélectionneur, broutant ses ongles, yeux creux, avec son 4-4-2 ancestral. Didier Deschamps est le premier responsable de cet échec flagrant. Comme le dit un proverbe africain: 《 quand le berger est aveugle, les moutons finissent dans le ravin》.

J.REMY NGONO

Commentaires

Articles Similaires